Mutualisme libéral : l'oxymore laitier américain

Notre politique laitière nationale est encore embourbée dans le mythe du prix unique du lait . Les producteurs laitiers français ont du mal à accepter que deux producteurs voisins , travaillant ensemble en CUMA ou en chantier d'ensilage, soient demain payés avec des écarts de 20 , 30 ou 50 euros par 1000 litres alors qu'ils produisent le même lait mais livrent à deux laiteries ayant des stratégies différentes. C'est individuellement difficile à admettre , cela semble encore plus difficile pour un responsable syndical. Et pourtant on comprend aisément qu'une laiterie produisant des produits laitiers frais vendus sur le marché intérieur et une laiterie produisant des fromages et des poudres po

Le prix unique en agriculture est-il un mythe ?

Notre agriculture fonctionne avec de nombreux mythes et croyances profondément ancrés et largement partagés. En bonne place de ce panthéon figure l'idée de prix unique d'un produit (1000L de lait, T de blé, Kg de porc ...). Ce mythe professionnel vole en éclat depuis plusieurs années sous les coups de butoirs de l'ouverture des marchés, de la dérégulation de l'économie et de la diversification des débouchés de l'industrie. Le feuilleton estival sur le cadran du porc breton en est l'exemple emblématique , une décennie de soubressauts sur le prix interprofessionnel du lait le démontre également s'il le fallait . En réalité il n'y a jamais eu de prix unique car les raisonnements ont toujours p

Posts Récents
Recherches par Tags 
Suivez moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Suivez moi

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2015 Jean-Marie SERONIE